Glioblastome Namur Belgique

Présentez-vous, afin de mieux vous faire connaître des autres participants.
Ce n'est qu'après vous être présentés que vous pourrez participer aux autres forums.
Ne publiez pas de messages à caractère injurieux ou raciste, ne faites pas d'offres commerciales, sous peine de voir vos messages et votre compte supprimés sans préavis.
Merci de votre participation.
Répondre
Laurent L
Messages : 5
Enregistré le : 26 juillet 2019, 09:48

Glioblastome Namur Belgique

Message par Laurent L » 23 août 2019, 10:59

Bonjour, Bonsoir,

Après une semaine de très rapide perte de capacités cognitives et motrices, notre maman de 58 ans vient d'être diagnostiquée, ce 4 juillet 2019 d'une tumeur au cerveau importante (plus de 6 cm de diamètre). Il s'agit d'un glioblastome (grade 4) multifocal.

Dans l'urgence hospitalière, les médecins (neurologues, chirurgiens et oncologues) ont décidé de pratiquer une exérèse chirurgicale. Résultats : 90 pourcents de la région tumorale principale réséquée, 10 pourcents restant en zone inopérable et un autre foyer toujours suspect sur l'autre lobe.

Après une semaine d'hospitalisation post-opératoire, notre maman doit quitter l’hôpital et rentre chez nous où elle continuera sa revalidation motrice (coordination de la marche et reprise très lente d'une autonomie encore balbutiante). De retour chez nous, nous constaterons des problèmes récurrents de mémoire à courts et longs termes ainsi que des difficultés énormes de concentration. Le champs visuel périphérique de l’œil gauche est amputé de manière définitive (confirmation par le chirurgien).

Ce 24 juillet, nous venons d 'apprendre la suite du protocole qui sera donné comme traitement (chimio+radiothérapie) pour tenter d'entraver le fonctionnement des cellules cancéreuses restantes.
A partir du 8 Août (4 semaines après la chirurgie), notre maman sera placée sous chimiothérapie (temodal 140 mg/jour) pendant 3 semaines simultanément à des séances de radiothérapie quotidiennes...

M'étant renseigné au mieux de mes capacités durant ces 3 dernières semaines, je suis bien conscient de la très probable voie sans issue vers laquelle nous mènera, à trop brève échéance, ce traitement face à ce type de pathologie. Car sauf erreur de ma part, le Protocole de Stupp qui est appliqué ici ne fera que reculer de quelques mois le verdict fatal annoncé.

Lorsque j'évoque une direction complémentaire de type, Artémisinine, traitement métabolique, cétose progressive, CBD+CBG, etc ... je me heurte alors à l'incompréhension de l'équipe médicale mais aussi à des réticences profondes de l'entourage familial.
N'ayant donc pas d'autre choix que de laisser subir ce protocole (je ne suis pas le chef de famille et ma maman, même concernée au premier chef ne dispose plus des capacités intellectuelles, cognitives suffisantes pour établir un jugement même instinctif), je me demandais si une association telle que la vôtre pourrait me conseiller un suivi thérapeutique et complémentaire dont je pourrais au moins tenter d'informer le cercle familial proche mais aussi l'équipe médicale en charge du suivi de ma maman (médecin traitant généraliste) ?

En vous remerciant d'ores et déjà pour les réponses quelles qu'elles soient que vous aurez la gentillesse de me transmettre.

Au plaisir de vous lire.

Laurent L.
Namur
Belgique

Répondre