cancer prostate métastases osseuses

Présentez-vous, afin de mieux vous faire connaître des autres participants.
Ce n'est qu'après vous être présentés que vous pourrez participer aux autres forums.
mary
Messages : 2
Inscription : 01 novembre 2018, 06:50

cancer prostate métastases osseuses

Messagepar mary » 01 novembre 2018, 07:13

Bonjour à tous
Mon mari est soigné depuis 3 mois par hormonothérapie pour combattre son cancer de la prostate présentant d'emblée des métastases osseuses malgré un score de Gleason de 4+3 et un PSA initial de 17. Le troisième bilan depuis le début du traitement hormonal indique une chute du PSA à 1,5. Ce cancer est dit hormonodépendant. Cependant nous croyons beaucoup au traitement métabolique du Docteur Schwartz après lecture de son ouvrage. La question est:
faut-il déjà appliquer le traitement métabolique aux doses conseillées ou attendre que ce cancer devienne hormonorésistant pour suivre ce traitement dans sa forme optimale?
Merci d'avance pour toute réponse.

spa
Messages : 94
Inscription : 08 septembre 2016, 16:02

Re: cancer prostate métastases osseuses

Messagepar spa » 01 novembre 2018, 16:26

Bonjour, Mary

Le traitement hormonal pour le K de la prostate ne soigne pas la maladie, il soulage,peut faire disparaitre certains symptomes , mais il n' éradiquera pas le K , du temps et du confort de gagné...

Alors pourquoi attendre avant de prendre le traitement métabolique...

mary
Messages : 2
Inscription : 01 novembre 2018, 06:50

Re: cancer prostate métastases osseuses

Messagepar mary » 01 novembre 2018, 18:14

Merci Spa pour cette réponse.
Il y a tellement de questions encore que j'aimerais poser!! Je suis vraiment novice dans le domaine et parfois tout s'embrouille.
Par exemple: les cellules cancéreuses se nourrissent, dit-on, de la testostérone dans un premier temps. Les en priver par l'hormonothérapie donne d'indéniable bons résultats jusqu'à ce qu'elles puisent leur source d'énergie ailleurs (sans doute dans le sucre). Pourquoi donc les priver d'emblée de cet apport de sucre?
A force de chercher des traitements alternatifs à la radiothérapie ou à la chimio, qui sont indéniablement des traitements d'une violence inouïe et hors nature, je constate une fois encore et avec détresse, que les avancées thérapeutiques restent dans le domaine de l'incertitude. Je viens de lire que des cas d'injections à forte dose de testostérone, suivie d'une nouvelle privation par reprise du traitement habituel, avaient donné en 2016 des résultats spectaculaires. Si ça l'était, ça se saurait, non? C'est certainement encore un espoir de courte durée. Ne dit-on pas qu'en Sciences une vérité ne l'est que pour la génération qui y croit?
Nous allons cependant suivre à fond le traitement préconisé par le Docteur Schwartz pour lequel nous avons un profond respect. Les médecines"douces" ont souvent fait leurs preuves et ne font pas de mal, à priori.


Revenir vers « Présentez-vous »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité