Page 1 sur 3

MMS et antioxydant

Publié : 05 juin 2017, 17:07
par beat
Bonjour,
J'ai lu qu'on ne devait pas prendre le MMS avec des antioxydants, ça bloquerait l'effet.
Alors, faut il arrêter la cure d'acide lipoïdique et hydroxycitrate, le temps du traitement par MMS ?
Est ce que quelqu'un s'est déjà posé cette question, et comment faites-vous pour prendre une demi goutte avant de trouver la posologie adaptée ?

Béa

Re: MMS et antioxydant

Publié : 07 juin 2017, 11:53
par malypaet
Bonjour,
je ne vous conseil pas le MMS, il y a eu un suivit clinique en 2008 en nouvelle zélande sans résultat probant, beaucoup d'abandons et des morts malgré le MMS.
Le dioxyde de chlore qui résulte de sa prise détruit tout organisme vivant, c'est pour cela qu'il est utilisé et produit pour purifier l'eau.
C'est une sorte de poison pour tous les organismes vivants, donc si vous en prenez trop, vous en mourrez.
Son anti-dote est la vitamine C.

Voyez la publication : http://guerir-du-cancer.fr/traitement-par-mms-miracle-medical-solution-appel-a-informations/
...
Une étude sur 24 patients courant 2008 en Nouvelle-Zélande, 2 ans après la parution du livre de Jim humble sur le traitement MMS, avec résultats loin d’être miraculeux :
http://www.alternative-cancer-care.com/ ... study.html
Extraits Google traduction:

• 2 des 24 participants à l’étude (8,3%) ou 2 sur les 9 où les commentaires ont été signalés à la fin de l’étude (22,2%) ont été signalés par leur famille après leur décès après avoir pris MMS dans le cadre de leur cancer alternatif plan de traitement. 1 des 2 sujets qui sont décédés a indiqué qu’il voulait arrêter de prendre MMS avant son décès et peut-être l’ont fait. L’autre sujet était connu pour avoir pris MMS au point de son décès, mais la posologie n’était pas connue.

RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE DES PATIENTS CANCER MMS
MMS semble offrir à certains – des niveaux d’énergie accrus et une réduction de la douleur. MMS peut ralentir la progression du cancer, mais cela n’a pas été établi sur cette étude. Le MMS présente un certain nombre d’effets d’utilisation – y compris la nausée, la diarrhée, les vomissements, un mauvais sentiment et significativement un arrière-goût médiocre – ce qui peut entraver la conformité et la capacité de maintenir un traitement à long terme des MMS. Le MMS est perçu comme un traitement compliqué pour beaucoup – et les doses horaires de MMS peuvent s’ajouter à ce problème de complexité de l’utilisation. Pour une meilleure conformité, MMS devrait être ingéré une ou deux fois par jour. Ceux qui ingèrent MMS semblent trouver entre 6 à 15 gouttes pour être le dosage unique tolérable maximum.
...

Si toutefois vous tenez à vous lancer tout de même, oui on peut et on doit même combiner la vitamine C et le Metabloc avec le MMS en s'inspirant du blog suivant:
http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=8&t=1746
Pour trouver les ingrédients voir le site suivant:
https://micheldogna.fr/ion-dioxyde-de-chlore/
Michel Dogna est un ancien ingénieur chimiste.

Re: MMS et antioxydant

Publié : 10 juin 2017, 12:06
par clairanican
Bonjour à tous
Je suis à nouveau à l'hopital avec une alimentation parentérale pour reprendre des forces; J'ai à nouveau une fistule disgestive suite occlusion et puis un stahylocoque aussi en bonus. Je voulais aller à Bordeaux pour me faire ré-opérer mais le chirurgien ne veut pas car une 5ème opération engagerait trop mon pronostic vital...pas facile à avaler comme info :( .
Par chance j'ai rencontré le Dr Schwartz juste avant d'être hospitalisée. Je continue le traitement métabloc et j'ai commandé du MMS sur le site Apoticaria (merci Malypaet pour toutes les infos que vous cherchez pour nous et toujours avec de bons commentaires scientifiques à l'appui).
Je commence le MMS dès que ça arrive à raison d'1/2 goute tous les jours...le généraliste prescrira les analyses tous les semaines pour le suivi. Voilà mon nouvel espoir est dans ce produit :) le traitement de la dernière chance?
Comment vas tu Didier avec le traitement MMS? Merci de me donner des infos sur ton expérience s'il te plait?
J'ai aussi commandé du C-salt-lysine pour compléter.
Bon courage à tous, accrochons nous et luttons pour la vie !!

Re: MMS et antioxydant

Publié : 10 juin 2017, 17:47
par didier oyhenart
Bonjour clairanican,

Alors ça va plutôt pas mal ! je fais le protocole MMS depuis déjà une dizaine de jours et rien de spécial à signaler. Je suis monté très rapidement à des doses de 10 gouttes chaque heure. En arrivant à 11 gouttes par heure problèmes gastriques coupés net par une prise de vitamine c liposomale de 2 gr.
Je suis donc redescendu à 6 gouttes de l'heure et la semaine prochaine j'augmente à 7 puis 8 gouttes la semaine d'après et ainsi de suite. Je veux arriver à une quinzaine de gouttes par heure. :!:
Donc pour moi pas de souci, je continue.
Didier

Re: MMS et antioxydant

Publié : 10 juin 2017, 17:51
par didier oyhenart
MMS ! MMS ! nouvelles du front :
J’ai commencé le 27 mai : 2 gouttes par heure sur 7 h. Le 28 idem ! le 29 : 3 gouttes puis 4, 5, 6, 7, 8 et 9 gouttes (42 gouttes) le 30 : 8 gouttes par heure sur 7 h (56 gouttes) le 31 : 9 gouttes sur 7h (63 gouttes) le 1er : 10 gouttes à l’heure sur 7 heures. Le vendredi 2 : 11 gouttes sur 3 h car après j’avais un rendez vous à l’hosto pour un scan.
après le scan je n’ai pas repris le traitement car « gargouillements » et troubles digestifs se soldant par deux épisodes diarrhéiques stoppés nets par une prise de Vitamine C liposomale ! le samedi pause. J’ai repris le dimanche 5 gouttes sur 7 h idem le lundi 5 ! Aujourd’hui le 6 juin je repasse à 6 gouttes par heure.
En ce qui concerne le traitement métabloc et pour ne pas interférer moitié le matin 3 heures d’attente puis MMS et seconde moitié le soir toujours après 3 h d’attente. En plus du métabloc je prends également de la Vitamine C liposomale 5 g matin et soir. En ce qui concerne mon scan c’est toujours en « stand bye » ça je le dois au métabloc que je prends depuis un an et demi. Je dois préciser que je souffre d’un cancer bronchique détecté grade III B donc quelque chose de très méchant et très agressif. Donc pause thérapeutique et réévaluation par scan dans un mois et demi afin de……….. « voir où on en est » ça va me permettre de continuer MMS et métabloc sans chimio !

Bonne journée à tous !
Didier

Re: MMS et antioxydant

Publié : 10 juin 2017, 21:23
par clairanican
Merci beaucoup Didier,

J'avais lu tes interventions et témoignages suite à l'article sur le MMS.
Es tu également sous chimio actuellement? Es tu conseillé pour la posologie ou as tu décidé d'arriver à ce nombre de gouttes / jour parce que tu as lu que c'était la dose appropriée pour zigouiller le cancer?
Le docteur m'a dit d'y aller vraiment très doucement à raison d'1/2 goutte par jour pendant 1 semaine puis augmenter. Je vais prendre le temps pour que ça passe le mieux possible. J'augmenterai aussi en fonction des analyses de sang et de la recherche de marqueurs.
Pour le moment je suis en plein dans la médecine traditionnelle et j'accepte quasiment tout: corticoïdes, santostatine, et alimentation en perfusion pleine de glucides pour m'aider à retrouver des forces. C'est vraiment raide mais ça va m'aider, je m'accroche à mon souhait d'aller mieux et de continuer encore un bout de chemin parmi les terriens :D

Je souhaite de tout cœur que le MMS contribue à ratatiner ton cancer une fois pour toute !
bon courage à tous

Re: MMS et antioxydant

Publié : 12 juin 2017, 09:55
par didier oyhenart
Bonjour Clairnanican,

Oui, je suis encore sous chimio. Plus exactement j'étais, car j'ai demandé une pause (donc pas de chimio pendant un mois et demi ou deux mois) vers la fin juillet un nouveau scan pour "voir où on en est" ils me font passer d'une chimio à l'autre ! alors y a t-il un pilote dans l'avion ? j'ai l'impression qu'ils pataugent dans la semoule. Mais vu que je supporte très bien les traitements pourquoi ne pas continuer pour voir ? Alors je me protège des effets des chimios avec le desmodium du docteur Tubery. Sérum de Quinton pour nettoyer les produits et depuis peu (environ 1 mois vitamine c liposomale à hautes doses) 5g matin et soir. Auparavant j'ai également pris de la curcumine pure à 99% 14 gélules par jour et toujours le traitement métabloc. Et également le MMS depuis environ 15 jours. Pour la posologie j'ai augmenté très rapidement et dès que je suis arrivé à la "dose nausée" 11 gouttes de l'heure je suis redescendu à 6 gouttes la semaine dernière. Cette semaine je repasse à 7 gouttes (7 prises par jour) puis la semaine suivante 8 etc....
Alors je pense qu'il faut également faire attention à sa perception des choses. Le cancer c'est moi ! du moins une partie de moi ! donc je préfère faire "ami ami avec" car autrement ce serait épuiser mes forces à me battre contre moi même ! moi contre moi !
Bonne journée
Didier

Re: MMS et antioxydant

Publié : 12 juin 2017, 12:54
par malypaet
Bonjour Clairnanican et didier,
histoire de vous offrir une nouvelle possibilité avec une alternative aux glucides pour l'alimentation entérale, ci après l'article que je viens de publier sur le régime cétogène dans ce forum:

Malheureusement nous vivons avec un monde médical trop cloisonné.
Dans le cadre d'un cancer avec besoin urgent de vous alimenter par perfusion (alimentation entérale), on vous donnera systématiquement des glucides:
Warburg se retourne souvent dans sa tombe :evil: .

Et pourtant si vous êtes un enfant entre 1 et 10 ans souffrant de crises d'épilepsie soigné par régime cétogène, on pourra être amené à vous nourrir par voie entérale avec des cétones, si si, ça existe :o .
Et oui dans certains services hospitaliers on soigne avec le régime cétogène :shock:

Donc je ne vois pas pourquoi dans un service hospitalier de cancérologie on n'appliquerait pas aussi cette solution.

Voici les informations sur ce type d'alimentation et les références du produit KETOCAL dans le Vidal:

https://www.vidal.fr/actualites/18749/k ... _en_ville/
http://news.vidal.fr/annexes/50_15/id14161.htm#indic

En plus il respecte très bien les équilibres alimentaires requis (régime cétogene low carb):
extrait:
...
FORMES et PRÉSENTATIONS
Produit à forte teneur en lipides avec un ratio lipides/(glucides + protéines) de 4/1 : Boîtes de 300 g.
2 arômes : neutre, vanille.
Contient des fibres, du DHA, des vitamines, des minéraux et des oligoéléments.
...

Re: MMS et antioxydant

Publié : 12 juin 2017, 18:40
par clairanican
Bonjour Didier

merci pour ta réponse. Je suis d'accord avec toi, le cancer c'est une partie de nous. Ce que le corps peut faire, il peut le défaire...mais on a oublié de nous distribuer le mode d'emploi alors pas facile de s'y retrouver puisque nous sommes tous différents... Je dis très rarement que je me bats contre ce cancer, je dis plutôt, je soigne mon cancer, je vais trouver les solutions pour le guérir, transmuter les cellules cancéreuses en cellules saines, faire un grand nettoyage avec les cellules tueuses pour rétablir l'équilibre. Mon attitude est de plus en plus positive il me semble malgré quelques moments de détresses.
Les traitements standards sont très violents car ils veulent tout tuer et nous aussi au bout du compte. Celui qui est résistant, comme toi, à de la chance finalement. Moi aussi j’ai une certaine résistance car après toutes les opérations où ils ont tenté de retirer le cancer en mutilant mon corps, je suis toujours debout, heureuse de vivre et je veux continuer.

Tu prends ton desmodium en décoction, c'est ça? Moi je prends le desmodium de l'herbier de gascogne en ampoules dosées à 5 gr http://www.herbularium.com/desmodium-xm ... -2097.html et j'ai commencé de la vitamine C+ Lysine, ça s'appelle C-salt-lysine, c'est très bien assimilé par l'organisme, une cuillérée à café contient 3 grs de vitamines, à répartir en 3 prises.
Je suis heureuse de commencer bientôt le traitement MMS, je me demande comment je vais mesurer 1/2 goutte mais je trouverai bien un moyen et je suis rassurée de savoir que tu peux me donner des conseils. Merci encore

Re: MMS et antioxydant

Publié : 12 juin 2017, 18:46
par clairanican
Bonsoir Malypaet

Merci pour les recherches, c’est une supers nouvelles de savoir qu’il existe des compléments cétogènes, maintenant il faut trouver le docteur pour le prescrire car d’après ce que je lis, la prescripion initiale et le renouvellement doivent être réalisés par un spécialiste hospitalier neurologue ou neuropédiatre et là c’est pas gagné. Pas la peine que j’en parle à mon oncologue mais peut être par le biais du généraliste qui se branche un peu de mon côté....a suivre

Je suis nourrie par voie parentérale avec le site utilisé pour la chimio et le kétokal est à boire ou par voie enterale. M’enfin c’est une super nouvelle, merci pour l’info.
Actuellement, je crois ne pas avoir d’autres choix que de prendre du glucide avec ce qu’ils me donnent, l’urgence étant que mon transit revienne…

Merci encore