Rhodiola

Discussion sur le cancer de la prostate
spa
Messages : 130
Inscription : 08 septembre 2016, 16:02

Rhodiola

Messagepar spa » 23 février 2017, 16:22

Dans le domaine "compléments alimentaires pourquoi pas?" un produit présentant différentes actions positives, notamment pendant une chimio.
- Amélioration du moral
- Sentiment de fatigue après effort donc meilleur sommeil.
- Protection muscle cardiaque et du foie, intérêt pendant chimio.
- Régularisation taux insuline
- Action anti cancer particulièrement pour le KC
- Stimule les mitochondries et système immunitaire

Tout ça, presque trop beau!, ai déjà testé, suis pas mort!
http://mr-ginseng.com/rhodiola/

malypaet
Messages : 287
Inscription : 22 novembre 2016, 13:41

Re: Rhodiola

Messagepar malypaet » 26 février 2017, 22:22

Bonsoir,
un peu de tout, de la variété pour stimuler les défenses, mais avec modération:
Extrait:
"Effets secondaires et contre-indications de la Rhodiola

Comme beaucoup de plante qui augmente l’énergie, une dose trop élevée peut provoquer des effets secondaires. Il est donc très important de respecter les dosages recommandés, car consommé à forte dose, la Rhodiola peut être toxique.

Contrairement aux antidépresseurs, aux somnifères ou aux excitants, la Rhodiola ne crée pas de déséquilibre interne. Elle ne crée pas non plus d’accoutumance, mais elle peut entraîner une forte agitation, une surexcitation, une irritabilité, une insomnie ou au contraire un sommeil profond et une augmentation anormale du rythme cardiaque. Dans de rares cas, un dosage élevé peut entraîner des palpitations cardiaques.

La plante est déconseillée aux femmes enceintes et à celles qui allaitent, mais également aux personnes souffrant d’une maladie rénale ou de cirrhose.

En raison de son effet hypoglycémiant, un ajustement du dosage peut s’avérer nécessaire chez les personnes suivant un traitement antidiabétique. Il est conseillé de demander l’avis d’un spécialiste.

La Rhodiola peut en outre interagir avec l’aspirine, les anticoagulants oraux et les anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Il est donc plus prudent de ne pas combiner ces deux traitements.
"


Revenir vers « Cancer de la prostate »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité