sport, cancer et régime cétogène

Partagez vos expériences avec le régime cétogène
claire17
Messages : 77
Inscription : 13 décembre 2016, 14:25

sport, cancer et régime cétogène

Messagepar claire17 » 01 mars 2017, 10:47

J’ai lu et relu très attentivement l’excellente présentation du régime cétogène sur la page d’accueil du site (auteur : ZOELHO (c) 2006 – 2016, Paul Van Herzele PharmD) et je m’interroge sur la pratique du sport.
« Rester en mouvement est recommandé. Toutefois éviter le sport, parce que l’acide lactique produit lors de l’effort physique peut être converti en glucose (gluconéogenèse)! »
« Le régime cétogène est incompatible avec des efforts physiques intenses (de courte durée), parce que ces efforts peuvent inciter les muscles à libérer du lactate et des acides aminés tels que la glutamine, sources éventuelles de glucose. Toutefois, des résultats performants ont été obtenus avec le régime cétogène dans les sports d’endurance ».

Je pratique une activité physique d’endurance d’intensité modérée à forte 3 à 4 fois par semaine (de type aquavélo – course à pied), sessions de 45 mn à 1 h + 1h de gym douce/semaine .
Je n’ai pas encore cerné mon seuil de cétose, mais l’état de cétose est avéré par contrôle par bandelettes urinaires. Mon seuil de cétose est probablement élevé (particularités métaboliques propres et metformine ?) puisque je reste en cétose avec un régime alimentaire finalement relativement peu contraignant (0 céréales/féculents mais je ne me prive pas trop sur le chocolat et les fruits rouges « pauvres » en sucre).

Au-delà de l’état de cétose atteint et qui ne m’intéresse pas pour mes performances sportives, je me demande s’il est souhaitable dans le contexte cancéreux de limiter à tout prix le phénomène de néoglucogenèse en « calibrant » l’activité physique pour éviter la production d’acide lactique par l’organisme.
Ou bien l'auteur de l'article veut-il seulement dire que les efforts physiques intenses et de courte durée sont susceptibles de gêner le passage à l'état de cétose ???

Audrey VD
Messages : 23
Inscription : 15 décembre 2016, 12:27

Re: sport, cancer et régime cétogène

Messagepar Audrey VD » 10 mars 2017, 15:30

J'avais jamais lu ça sur le régime cétogène, et je fais beaucoup plus de sport maintenant qu'avant le diagnostic.
Je fais 2 heures de roller facilement, sans aucune courbature. Sinon je fais aussi du VTT, et pareil.
Alors avec un minimum de 6 heures de sport par semaine, je ne sais pas si c'est considéré comme du sport intensif, mais bon, je préfère faire du sport et le régime cétogène plutôt que juste le régime céto.
Je ne décris que mon expérience personnelle. Je ne suis pas médecin et ne donne donc pas de conseils.

delhassepierre
Messages : 5
Inscription : 31 janvier 2017, 13:17

Re: sport, cancer et régime cétogène

Messagepar delhassepierre » 19 mars 2017, 21:54

je vais poser la question à un oncologue mardi prochain
soyons clair, qui dit acide lactique dit compétition, être dans le rouge du début à la fin de l'épreuve
pour un homme de 59 ans par exemple c'est 165 170 puls/min

je reviens vers vous mardi prochain

claire17
Messages : 77
Inscription : 13 décembre 2016, 14:25

Re: sport, cancer et régime cétogène

Messagepar claire17 » 21 mars 2017, 20:52

Bonjour Pierre et Audrey,

Le sujet n’a pas l’air de passionner grand monde et en effet, il est probablement peu pertinent. Si je l’ai ouvert, c’est que la remarque de l’auteur de l’article m’a intriguée.
En creusant, il m’a semblé comprendre comme vous Pierre que
- la forte production d'acide lactique passe par des séances pures de VMA (valeur maximale anaérobie), ce que peu de malades pratiquent…
- l’acide lactique est éliminé en quelques minutes par l’organisme après l’effort physique (et non, ce n’est pas lui le responsable des courbatures du lendemain mais l’accumulation d’ions H+… qui modifient l’équilibre acido-basique).
Donc, éventuellement mettre en œuvre des moyens de lutte contre l’acidose après effort important.
Par ailleurs, quand le taux d'acide lactique s'élève, la sécrétion d'hormone de croissance (GH) augmente, hormone qui met en route à son tour le processus de régénération et de développement musculaire.

En conclusion, du + et du – par rapport au cancer.
Mais bon, merci Pierre de poser la question à votre oncologue pour plus de précisions (il vous répond des fois le vôtre ?), ça vaut toujours le coup d’aller au bout du raisonnement… et de fermer les voies sans issues…
Je pourrais aussi aller questionner un médecin du sport...

Par ailleurs, on ne peut pas tout optimiser dans la vie, sauf à se résoudre à fonctionner au lieu de vivre…
Personnellement, je veux bien m’orienter davantage vers des activités cardio modérées, mais je n’ai rien contre une partie de badminton de temps en temps.
Sur le plan des activités physiques ou sportives proposées aux malades de cancer, la Ligue a mis en place un fonctionnement tout à fait performant avec une grande variété d’activités : vers chez moi, ça va de l’aviron à l’escrime, en passant par les pilates, gym douce, gym aquatique…
J’ai à peu près tout essayé pour finalement retourner vers les clubs « normaux ».
Il me reste encore la possibilité de m’essayer au sabre laser (on a ça aussi), quoique je n’ai pas encore vraiment saisi si Malypaet me suggérait de poursuivre dans la méditation, la pratique du sabre laser ou « l’art de la guerre ».

En tout cas, je vous souhaite à tous de bonnes séances d’activités physiques et sportives, apparemment une bonne façon, parfaitement non nocive, de combattre l’hypoxie des cellules.

Enjoy it !! :)

Audrey VD
Messages : 23
Inscription : 15 décembre 2016, 12:27

Re: sport, cancer et régime cétogène

Messagepar Audrey VD » 23 mars 2017, 22:49

Oui, effectivement, j'avais lu un peu vite. :oops:

J'attends moi aussi la réponse de Pierre.
Je ne décris que mon expérience personnelle. Je ne suis pas médecin et ne donne donc pas de conseils.

delhassepierre
Messages : 5
Inscription : 31 janvier 2017, 13:17

Re: sport, cancer et régime cétogène

Messagepar delhassepierre » 01 avril 2017, 23:32

j'ai donc posé la question à un oncologue: le sport avec production d'acide lactique est-il mauvais pour malades du cancer?
réponse : non

mais ce n'est que l'avis d'un oncologue du célèbre institut Bordet de Bruxelles (il n'y a que des oncologues à Bordet).

Par contre à la question de ma femme: mon mari doit-il continuer à jeûner une fois par mois une semaine? non, ce n'est pas une bonne idée, ça endort les cellules cancéreuses mais cela ne les tue pas, bref moi pas trop convaincu de son approche fort classique

je suis reparti avec un espoir: je dois revenir pour faire un bilan d'extension, scan appelé psma qu'on ne fait pas partout, et si on voit quelque chose on va irradier, non pas en 33 séances comme pour la loge prostatique mais en une seule fois, à suivre dans deux mois....

pour en revenir au sport, je suis certain de beaucoup de sport à faible intensité n'amène que du bien et le bon sens me dit qu'à mon âge (60) il est temps de lever le pied et pourtant du sait si j'ai adorer le sport de compétition, cross, jogging, triathlon...

portez-vous bien


Revenir vers « Le régime cétogène »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité