Page 1 sur 1

bleu de méthylène

Publié : 24 février 2019, 00:49
par malypaet
Sujet d'actualité sur ce site en début d'année 2019.
Antioxydant inhibant la production d'oxyde nitrique, ce qui va contrarier l'angiogenèse des tumeurs et donc les affaiblir. Attention pour les personnes en hypertension, car cela risque d'aggraver leur cas !
Il est aussi un chelateur du fer comme l'acide alpha lipoïque, contrariant cette fois les cellules cancéreuses avides de fer.
Il améliore aussi la respiration des mitochondries comme l'acide alpha lipoïque.
Donc il devrait avoir toute sa place dans un traitement metabolique.
On revient ici aux principes fondamentaux contrariés par l'épisode CLO2 : simple et non toxique (et peu cher).
Donc comme apparemment on peu s'en procurer en pharmacie ou en ligne, quelqu'un aurait-il l'amabilité de nous indiquer son administration ?
Pour la malaria il y a eu des essais en afrique en 2003 et 2004, avec des dosages de 12mg, 36mg, 54mg et 72 mg/kg, il est donné comme efficace et supportable à long terme.
Ne pas oublier le bon sens et cesser de l'utiliser au moindre effet indésirable, pour ceux qui l'utiliseraient.

Re: bleu de méthylène

Publié : 24 février 2019, 09:44
par malypaet
Pour l'exemple cité et le dosage, c'était non pas par kg, mais par jour, celà m'apprendra à ne pas citer mes sources:
https://malariajournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/1475-2875-5-84
En general les dosages utilisés par ce produit sont de l'ordre de 0,1 à 0,4 mg/kg.
La biodisponibilité du bleu de méthylène en prise orale est de 72%
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/18810398/
Je recherche maintenant la durée de vie, pour savoir le nombre de prise par jour. Dans le premier lien cité, il y avait 2 prises/jour pour un groupe et 4 pour un autre.

Re: bleu de méthylène

Publié : 24 février 2019, 10:16
par malypaet
Nécessite une préparation psychologique:
Souvent utilisé dans les blagues potaches, car il colorie en bleu la langue, les dents, le fond blanc de l'oeil et les urines !
C'est sans doute pour cette raison qu'il a été rejeté par les GI lors de la guerre du Pacifique en 1945 comme traitement de la malaria (ils se disaient incorporé dans la "blue navy").

Re: bleu de méthylène

Publié : 28 février 2019, 14:29
par malypaet
Pour le dosage et la posologie selon Schwartz:

schwartz sur 23 février 2019 à 9 h 46 min
habituellement 75 mg matin midi soir et coucher. Ce sont là des doses arbitraires basées sur l expérience du paludisme. La toxicité est digestive avec des diarrhées possibles.
Ce n’est pas gravé dans le marbre

PS je cherche de l’aide pour dépouiller la vieille littérature ( avant 1914) sur le bleu de méthylène par exemple à la BNF
Laurent
Laurent

Comme la demi vie dans le sang en moyenne est de 5h26, par exemple prise à 7h00, 13h00, 19h00 puis le plus tard possible selon vos habitudes de coucher.
Demi vie ou half-life en angais, veut dire qu'au bout de ce temps il reste 50% en circulation dans le sang.

Elimination principale dans les urines, donc ne as s'inquiéter de leur couleur bleuté.